La respiration au quotidien

On n’imaginerait pas qu'il soit nécessaire d'enseigner aux gens ce qu'ils font déjà chaque minute de chaque jour de leur vie entière. Et pourtant!

La raison est que nous respirons normalement de façon très inefficace, en utilisant seulement le tiers supérieur de notre capacité pulmonaire. Ceci nous permet de vivre sans virer au bleu, mais c’est insuffisant dès que notre niveau d'activité exige plus de notre système de production d’air.

Jouer d’un instrument à vent est un peu comme un sport, vous devez travailler (pratiquer) souvent, et en meilleure condition physique vous êtes, au mieux vous serez capable de jouer. Les exercices de respiration devraient être une partie régulière de votre séance d'entraînement, et vous aideront vraiment à jouer.

La massothérapie 

La multiplicité des types de massages me fait souvent sourire. J’ai voulu écrire un article reprenant les définitions des uns et des autres … sur demande, je tiens l’ébauche de cet article à disposition mais je me suis arrêté tant il est évident que des noms différents recouvrent des pratiques tout à fait similaires.

Bien évidemment, il y a des grands courants mais l’essentiel, pour moi, réside dans la gestion énergétique du massage c’est à dire l’écoute de l’autre et l’adaptation à son besoin du jour. Cette double démarche se fait tant de manière verbale que non verbale.

Le massothérapeute est comme un musicien devant sa partition ; une partition a de multiples interprétations, ce sont ses mains qui font sa réputation. Se revendiquer d’une école permet simplement de se situer sur l’échiquier, mais l’empathie du praticien et la qualité de ses mains sont les instruments qui le font apprécier. 

 

La massothérapie : qu’est-ce que c’est? 

L'aubépine

L'aubépine (craetagus) est un arbuste originaire d'Asie mais on le retrouve dans l'ensemble de l'hémisphère nord. L'aubépine est parfois  connue sous le nom ''cenellier''. La très belle fleur blanche de l'aubépine fut traditionnellement un symbole virginal et fut l'objet de nombreuses légendes. Les propriétés de tonifiant cardiaque de l'aubépine sont connues depuis des siècles et établies aujourd'hui par plusieurs essais cliniques. 

L'aubépine pourrait avoir d'autres vertus, notamment pour abaisser le niveau de cholestérol ou faciliter la perte de poids mais les recherches dans ces domaines sont beaucoup moins avancées.  On utilise en phytothérapie la fleur mais surtout les rameaux et bourgeons, et parfois les fruits. Il existe aujourd'hui des extraits normalisés plus faciles et moins risqués à utiliser que les infusions et décoctions réalisées à partir de la plante. 

Connue des médecins de la Grèce antique depuis au moins l’an 100 de notre ère, l’aubépine est également employée en Médecine traditionnelle chinoise depuis environ 650 ans avant notre ère, notamment pour traiter les troubles cardiovasculaires.

Le millepertuis

Le millepertuis est une plante herbacée de 40 à 60 cm de hauteur, répandue dans toutes les régions tempérées du monde, et très commune dans nos régions. Elle doit son nom millepertuis , qui signifie "mille trous", aux nombreuses ponctuations translucides qui composent ses feuilles.

Depuis toujours, les fleurs de cette herbacée sont utilisées dans les baumes et les onguents pour combattre la goutte, les rhumatismes, les brûlures et pour panser les plaies. Ambroise Paré le préconisait comme remède précieux "pour les blessures profondes et celles qui traversent le corps".

Traditionnellement, les petites fleurs jaunes qui apparaissent au début de l’été (d’où son surnom d’herbe de la Saint-Jean) sont mises à macérer dans de l’huile d’olive pour en extraire ses principes actifs.

Ainsi, on y retrouve l’hypéricine et ses dérivés qui lui donnent sa couleur rouge caractéristique et ses formidables propriétés anti-inflammatoires. On retrouve également l'hyperforine, et une huile essentielle qui viennent renforcer son activité bienfaitrice.